Réussir l’intégration d’un nouveau collaborateur

7 novembre 2019par Marine SLOVE

L’étape ultime du processus de recrutement est l’intégration du nouveau salarié ou collaborateur, aussi appelée « onboarding ». Cette démarche est fondamentale car c’est elle qui va permettre à la nouvelle recrue de s’intégrer au sein de l’équipe et d’adhérer à la culture de votre entreprise. Voici quelques étapes clefs pour réussir cette intégration.

Préparer son arrivée

Il ne s’agit pas simplement d’accueillir votre salarié et de l’installer directement dans son travail. Une intégration dans les règles de l’art s’anticipe :

  • Prévenez l’ensemble de l’équipe de l’arrivée du nouveau collaborateur, afin que ce dernier n’ait pas l’impression de « débarquer ».
  • Assurez-vous que son espace de travail et le matériel dont il a besoin soient prêts dès son arrivée afin qu’il ne manque de rien.
  • Pensez au moindre détail comme ne pas laisser le nom de son prédécesseur sur ses affaires ou comme lui faire de la place dans le vestiaire.

Tout doit être fait pour que ce dernier se sente à l’aise tout de suite.

Gérer l’administratif et l’organisationnel

Les jeunes recrues sont souvent stressées par la partie administrative mais aussi organisationnelle de leur poste. Anticipez donc cela en validant que tout est au point :

tableau_article_accueil_nouveau_collaborateur

A son arrivée, l’idéal est de lui expliquer le fonctionnement de la clinique : fiches de paie et dates des versements, organisation du temps de travail et des gardes, fonctionnement des demandes pour les congés… Cela fera une préoccupation de moins pour lui et il pourra donc mieux se concentrer sur son travail.

Organiser un parcours d’intégration

Le jour de son arrivée, ne mettez pas tout de suite le salarié dans sa salle de consultation. Comme tout nouvel arrivant, il a besoin de se familiariser avec son environnement et ses nouveaux collègues. Préparez-lui plutôt un petit parcours d’intégration afin de le mettre en confiance.

Vous pouvez commencer par l’accueillir autour d’un café avec toute l’équipe. Profitez de ce moment pour lui donner toutes les informations que vous jugez utiles à sa prise de poste. Faites ensuite avec lui le tour de la clinique afin qu’il se familiarise avec son nouvel espace de travail.

Il est tout à fait envisageable de lui désigner un tuteur (qui peut être son manager ou tout autre membre expérimenté de l’équipe) qui le guidera à faire ses premiers pas et à trouver sa place au sein de l’équipe et de la clientèle.

Personnaliser son accueil

C’est la cerise sur le gâteau qui permettra au nouvel arrivant de développer tout de suite un sentiment d’appartenance et de le mettre en confiance. Restez simple : faites signer une carte de bienvenue aux autres membres de l’équipe, offrez-lui un polo floqué du logo de la clinique, mettez une étiquette à son nom sur son casier etc.

Les 6 mois suivants comptent

Il ne faut pas perdre de vue qu’une intégration ne se limite pas au jour ou à la semaine d’arrivée du salarié. Cette dernière se poursuit bien entendu les mois qui suivent. Dans les premiers temps, le salarié va beaucoup apprendre des autres membres de l’équipe et en particulier de son tuteur, qui lui offrira une transmission des savoirs intégrant les us et coutumes de la clinique. Restez donc le plus disponible et à l’écoute possible. Il ne doit pas y avoir de sujet tabou et le salarié doit se sentir à l’aise à l’idée de venir vous questionner sur n’importe quel sujet relatif à son travail.

Organisez avec lui des points réguliers afin de suivre son évolution au sein de l’équipe et de la clientèle. Cela permettra de renforcer son épanouissement au sein de votre structure. De plus, cela vous sera bénéfique, dans la mesure où ces retours pourront être utilisés comme pistes d’amélioration.

À la fin de sa période d’essai, n’oubliez pas qu’un bilan s’impose pour connaître vos impressions respectives sur cette collaboration. C’est l’occasion de féliciter votre collaborateur sur ses points de succès, et de souligner les points de vigilance lorsque c’est nécessaire.

Le parcours d’intégration est sans conteste une étape phare dans l’après-recrutement. Avant de donner le meilleur de lui-même, votre nouvelle recrue doit se sentir attendu et accompagné tout au long de cette période.

Marine Slove

GP-R-FR-NON-191100017