9 signes qui montrent que votre établissement vétérinaire a des problèmes

Article rédigé par Tom McFerson – Veterinary Economics 

Votre établissement vétérinaire vous semble en pleine forme mais vous avez la sensation d’avoir un problème juste sous vos yeux. Ne paniquez pas, vous n’êtes pas seul ! Il y a plusieurs alarmes parfois sous-estimées qui peut-être clignotent au sein de votre équipe vétérinaire.

Ralentissement des médias sociaux

Facebook, Twitter, Yelp, Instagram. Ils peuvent aider votre établissement mais quelles sont vos performances actuelles ? Est-ce que vous alimentez régulièrement vos médias sociaux ? Quelles sont vos interactions et l’engagement de votre communauté ? Des médias sociaux en bonne santé ont tendance à accroître l’intérêt pour votre établissement ce qui conduit généralement à une croissance de votre activité économique.

Difficultés à recruter

Un vétérinaire expérimenté qui ne vous recontacte par lors d’un recrutement ? Des ASV qualifié(e)s qui ne vous transmettent pas leurs CV ? La communauté vétérinaire est une petite famille où tout se sait. Salaires trop bas, mauvaise ambiance, conditions de travail difficiles ou situation financière dégradée, tout ceci peut perturber votre recrutement.

Pour contrer cela, je recommande fortement de demander aux employés les plus fidèles de faire la publicité de l’établissement lors des événements professionnels ou sur les médias sociaux. Et bien entendu, faire en sorte d’améliorer l’ambiance de l’équipe.

Les investisseurs vous ignorent

Lors de la dernière réunion locale professionnelle, tout le monde parle de la façon dont ils ont été récemment approchés par un investisseur, ce qui est loin d’être votre cas. Vous devriez vous demander pourquoi votre établissement n’attire pas l’attention actuellement.

Votre découvert se creuse

Un découvert qui lentement mais surement se creuse est un indicateur important de la santé de votre établissement vétérinaire.

Le nombre de nouveaux clients s’effondre

Tous les établissements vétérinaires perdent des clients. Les animaux décèdent, les propriétaires déménagent, etc… Le flux de nouveaux clients est ce qui fait avancer votre structure. Une baisse du nombre de nouveaux clients peut déjà être un problème. Une baisse des clients adressé par d’autres clients est encore plus inquiétante.

Les demandes de dossiers fleurissent

Un autre signal inquiétant est le nombre de dossiers demandés par les propriétaires. Peu d’établissements suivent cet indicateur mais cela peut être un indicateur utile pour s’apercevoir que les clients vous fuient pour emporter leur dossier chez un concurrent.

Les banques vous observent de près

Vu l’ensemble des prêts accordés au monde vétérinaire, les banques sont attentives à la santé des établissements vétérinaires et ont de nombreux outils pour l’évaluer. Si votre banque vous demande plus fréquemment vos comptes ou des rendez-vous d’évaluation, cela peut être un signal qu’elle vous sent en difficulté.

Les emplois du temps deviennent dingues

Le planning quotidien est un des éléments les plus frustrants pour un vétérinaire. Plus votre emploi du temps est fiable, plus votre pratique est aisée. Comment s’organise votre planning quotidien ? Avez-vous beaucoup d’annulations ? De nombreux rendez-vous non honorés ? Ce sont des signes d’une clientèle non fiable qui peut pénaliser votre établissement vétérinaire.

Les gérants font des burn out

La santé physique, mentale et émotionnelle des praticiens exerçant dans l’établissement est également un indicateur important. Etes-vous tout le temps fatigué ? Sans envie d’aller travailler ? Un vétérinaire gérant plein d’énergie tire son établissement vers le haut. A l’inverse, un gérant souffrant de burn-out va augmenter les soucis au sein de son établissement vétérinaire.

Menu
Secured By miniOrange